Écrit par Antoine M

En mode survie..

Aujourd'hui fut un jour difficile... Adrien (28), météorologue et concurrent aguerri, nous l'avait pourtant dit lors du briefing: un voile de cirrus allait nous plomber la journée, malgré quelques cumulus en début d'après-midi. Et cette prédiction s'avéra correcte. Les épreuves du jour ont donc été écourtées: 150 km en amical, 333km en Grands Vols, et quasiment 242 km en Vitesse. Et en vol à voile, qui dit temps pourri, dit vache. La journée s'est donc finie dans un champ popur certains concurrents, comme Anthony (ZZ, alias ZiZi) et Michael (FD). Pendant ques vélivoles se battaient pour ne pas aller voir le plancher des vaches de trop près, les coépquipiers guettaient leur portable. La mauvaise nouvelle tombée, il faut partir atteler la remorque et prendre la route. La petite balade campagnarde commence à travers champs. Pas trop loin, pas trop tard. La devise fut respectée, donc pas de rancoeur.
Mais n'exagérons rien; il n'y a pas eu que des vaches aujourd'hui. Beaucoup ont su composer avec des conditions loins d'être évidentes. Julien Henry (ZT) a par exemple tourné le circuit Grands Vols à la vitesse moyenne de 96,58 km/h et remporte l'épreuve du jour. En classe Vitesse, Stijn Vanden Boer (2S) remporte l'épreuve dans son Libelle à 66 km/h. Enfin, Stefan Knoop et Thomas van Heeswijk (MCT) ser placent à la première place du classement journalier de l'Amical. On ne peut que les féliciter, tandis que le record de 118,5 km/h (pour rappel, tenu par Rene Kalsbeek, A2) tient toujours!

A bientôt